« Opération 1005, les effaceurs de crimes »

Arte diffuse un documentaire sur un commando chargé de dissimuler les traces des crimes nazis

Réalisé par Ingolf Gritschneder, avocat et journaliste allemand, « Opération 1005, les effaceurs de crimes » retrace l’histoire du mystérieux Commando 1005. Sa mission était de faire disparaître les traces des crimes commis par les nazis et leurs alliés en Ukraine, où 1,5 million de Juifs ont été assassinés.

A partir de 1942, année marquée par la mise en place de la « Solution finale », l’Opération 1005 (Aktion 1005) est secrètement lancée par les Nazis. En effet, alors que la guerre tournait en leur défaveur, ils ont entrepris d’éliminer massivement les traces de leurs crimes contre les Juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale pour prévenir la découverte des atrocités commises.

Les commandos, constitués de prisonniers de guerre et de Juifs, étaient chargés de rouvrir les fosses communes pour brûler les corps, qui y avaient été enterrés, sur de grands bûchers, puis de faire disparaître les cendres et les os. Leurs membres étaient ensuite exécutés à leur tour.

Dans ce documentaire de 52 minutes, tourné dans la région de Lviv près du ravin de Babi Yar et de l’ancien camp de Janowska, Arte s’intéresse à cette période méconnue de l’histoire. L’émission retrace le parcours d’enquêteurs aux profils très divers. D’un côté, le documentaire suit le parcours d’une association française, Yahad-In Unum, dans ses recherches en Ukraine d’anciennes fosses communes et de témoins des massacres. De l’autre, celui du petit-fils d’un sous-lieutenant SS ayant participé à l’Opération 1005, qui tente de se renseigner sur les horreurs de son histoire familiale.    

Un documentaire poignant rediffusé jusqu’au 1er août sur le site d’Arte.

Charlotte Adda