La Radio Juive

Dominique Moïsi sur Radio J : « Boutcha n’est pas un accident, c’est une attitude délibérée pour avertir la population »

(Crédit : DR)

Dominique Moïsi, géopolitologue à l’Institut Montaigne, était au micro d’Ilana Ferhadian ce mercredi matin à 8h35 dans le Morning de Radio J. Il est revenu sur la situation en Ukraine qui  vit son 42ème jour de guerre.  

La découverte de centaines de corps de civils abattus à Boutcha a provoqué une véritable onde de choc internationale. Moscou affirme que ces cadavres ont été placés après le départ des troupes russes. Toutefois, des images satellite publiées ce lundi par la société américaine Maxar Technologies semblent réfuter ces affirmations. En attendant, le monde craint des scènes similaires dans d’autres villes. Des massacres qui sonnent  comme un message des Russes à destination de la population ukrainienne. « Boutcha n’est pas un accident, ce n’est pas un massacre isolé. C’est une attitude délibérée qui  vise à avertir la population : ‘Fuyez ou sinon voilà ce qui vous attend' », a expliqué  Dominique Moïsi.  

Devant le Conseil de sécurité de l’ONU ce mardi, le président ukrainien Volodymyr  Zelensky a demandé que la Russie soit « tenue responsable » pour « les pires crimes de  guerre » depuis la Seconde guerre mondiale tout en exigeant son exclusion de  l’organisation. « Il y a présomption de crimes de guerre. Quand Zelensky dit qu’il veut un tribunal type Nuremberg pour les Russes c’est possible, mais parler de génocide c’est peut-être discutable », a indiqué le géopolitologue.  

Dominique Moïsi est ensuite revenu sur la stratégie russe. « Poutine a perdu sa guerre. Il  voulait renverser le régime de Zelensky et faire de l’Ukraine une sorte de pays tampon contrôlé par la Russie mais il a échoué. À présent, il envisage une division de l’Ukraine comme en Corée en 1953 ».  Enfin, le géopolitologue a livré une analyse des options actuelles qui s’offrent à Vladimir  Poutine. « Poutine tient sa population avec une terrible propagande et du mensonge. De nombreuses élites russes ont déjà quitté le pays. La vérité finira par sortir. Bientôt les Russes sauront que Poutine a mené une guerre inutile qui s’est mal terminée ».

Alexandra Senigou

LE 06-04-22 - 10:10