La Radio Juive

Le chef des Gardiens de la Révolution menace Israël et les États-Unis avec des missiles iraniens

(Crédit : Twitter)

Les ennemis de l’Iran, comme Israël et les États-Unis, ont une « date d’expiration » car un nouvel ordre mondial est sur nous, a déclaré le commandant en chef du Corps des gardiens de la révolution iraniens, le major-général. Hossein Salami selon le média iranien Tasnim. S’exprimant devant des soldats du CGRI à Dezful, dans le sud-ouest de l’Iran, Salami a lancé un avertissement à l’État hébreu et a partagé son point de vue sur l’approche iranienne des négociations sur les sanctions imposées par les États-Unis. Dans une menace directe, il a indiqué qu’Israël devra « endurer le goût amer des missiles s’il ne fait pas attention ».

Salami a affirmé que la « stratégie de sanctions fortes et agressives » des États-Unis avait renforcé le CGRI « de toutes les manières ». Les ennemis reculent progressivement et leur politique n’est plus efficace », a-t-il expliqué. Il a été rapporté la semaine dernière que les États-Unis envisageaient de retirer le CGRI de leur liste noire d’organisations terroristes étrangères en échange des assurances iraniennes sur la désescalade au Moyen-Orient.

« Nous sommes entrés dans une nouvelle ère », a précisé le chef du CGRI. « Le soleil s’est couché sur les puissances maléfiques », a-t-il ajouté, faisant référence à Israël, aux États-Unis et à d’autres pays occidentaux. La révolution islamique a « accéléré l’érosion et la décadence des civilisations occidentales », a-t-il déclaré.

Gabriel Attal

LE 24-03-22 - 17:00