La Radio Juive

Naftali Bennett refuse une rencontre avec les familles de victimes de Méron

(Crédit : DR)

Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a refusé de rencontrer les représentants des familles des victimes de la catastrophe de Méron, qui cherchaient à le voir depuis un certain temps. La première demande de réunion a été transmise à Bennett il y a cinq mois, et depuis lors, son bureau a à chaque occasion refusé de convoquer les familles à une réunion avec le chef du gouvernement. Le bureau de Bennett a refusé d’expliquer pourquoi.

Entre-temps, le gouvernement a approuvé dimanche le schéma d’indemnisation des familles des victimes de la catastrophe du mont Méron, à l’initiative du ministre des Finances Avigdor Liberman et du ministre de la Justice Gideon Sa’ar. Dans le cadre du plan, les ministres ont proposé de fournir environ 500 000 shekels à chaque famille comme aide initiale.

« La catastrophe qui s’est produite à Méron est d’ampleur nationale et le sentiment de perte et de douleur intense est ressenti avant tout par les familles et par tout l’État d’Israël. Cette douleur ne peut être éliminée, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour apporter la réponse maximale aux familles et nous prendrons toutes les précautions pour éviter la prochaine catastrophe », a déclaré Liberman.

Sa’ar a ajouté : « La perte énorme subie par les 45 familles en Israël et dans la diaspora juive n’est pas indemnisable. Le moins que le gouvernement puisse faire est de s’assurer qu’un cas comme celui-ci ne se reproduise plus et d’aider économiquement les familles qui ont été lésées. Le plan que nous avons mis à l’ordre du jour du cabinet aujourd’hui fournit une aide immédiate d’une manière qui le rend aussi facile que possible pour les familles. »

LE 25-01-22 - 18:45