Le brigadier Alexandre Martin. (Crédit : Etat-Major des Armées)

Un militaire français tué samedi au Mali

C’était un soldat de la force anti-jihadiste Barkhane déployée au Sahel. le brigadier Alexandre Martin appartenait du 54ème régiment d’artillerie de Hyères dans le Var.

Il a été victime d’une attaque au mortier à Gao, dans sa base militaire. C’est l’Elysée qui l’a annoncé aujourd’hui. Le président Emmanuel Macron fait part de sa très vive émotion. L’attaque a aussi fait neuf blessés. Alexandre Martin est le 53ème militaire français à tomber au combat depuis 2013. Mardi déjà, quatre soldats ont été blessés au Burkina Faso par un engin explosif improvisé au passage de leur véhicule.

Barkhane est au coeur d’enjeux politiques majeurs, le Mali menace de recourir aux services du groupe de mercenaires russe Wagner. La France elle, envisage la réorganisation de sa présence militaire dans le pays.

ES