La Radio Juive

Le plaidoyer de Serge Klasfeld contre l’extrême-droite dans le journal l’Humanité : « Eric Zemmour prône des thèses bestiales. Comme les nazis. »

Serge Klarsfeld (Crédit : DR)

L’historien et fondateur de l’association des fils et filles des déportés juifs de France dénonce ces propos sur le rôle de Pétain, la déportation des Juifs et aussi contre les musulmans.

Un entretien paru ce mardi dans les pages de L’Humanité où Serge Klarsfeld alerte sur les dangers de l’extrême-droite qui dit-il « a toujours tenu ses promesse quand elle est arrivée au pouvoir ». Comme d’autres avant lui, il évoque la façon dont Eric Zemmour parle des musulmans : « À l’entendre, il faudrait se débarrasser des musulmans. Mais les nazis disaient pareil des juifs, sans préciser comment. Et nous avons eu les chambres à gaz… Comment Zemmour compte-t-il se débarrasser des musulmans ? Les menaces de l’extrême droite ont toujours été tenues quand elle est arrivée au pouvoir… Il faut les prendre au sérieux, et combattre l’obscurantisme et les totalitarismes, par la mobilisation et l’éducation, avec la dernière énergie ».

Serge Klarsfeld aborde également la façon dont Eric Zemmour cherche à dédouaner le régime de Pétain de la déportation des Juifs français, et fournit des explications précises : « C’est vrai que Vichy a placé les juifs français après les juifs étrangers dans l’ordre de déportation. Mais dans un premier temps seulement. Cela n’a pas du tout empêché la déportation de 6 000 enfants juifs français dont les parents étaient étrangers. (…) En cas de victoire allemande, l’ensemble des juifs français auraient été déportés. (…) Vichy a pleinement participé à la mise en place de la ‘solution finale’ en France. Et on ne pourra jamais effacer de l’histoire le fait que la grande majorité des juifs déportés ont été arrêtés par des uniformes français. »

Serge Klarsfeld revient aussi sur son combat contre l’extrême-droite : « Je n’ai pour ma part jamais cessé de combattre les négationnistes et les révisionnistes, qu’il s’agisse d’antisémites ou bien qu’il s’agisse, comme avec Éric Zemmour, de personnes d’origine juive qui reprennent le discours de l’extrême droite traditionnelle. »

ES (d’après l’entretien accordé ce mardi 28 décembre 2021 au journal « L’Humanité »)

LE 28-12-21 - 11:44