10 ans après un sportif s’excuse pour des messages antisémites

Le joueur anglais de cricket Azeem Rafiq, à l’origine d’un scandale qui secoue le cricket anglais, accusé de « racisme institutionnalisé », s’est excusé jeudi. Il y a 10 ans, lors d’un échange avec un autre joueur les deux hommes se moquaient de la pingrerie d’un coéquipier de Rafiq dans l’équipe du Derbyshire où il évoluait à l’époque. Rafiq avait notamment écrit: « C’est un Juif […] il n’y a que les Juifs pour faire des choses comme ça… »