(Crédit: unité du porte-parole de Tsahal)

Tsahal effectue un exercice simulant un enlèvement en Judée-Samarie

Les Forces de défense israéliennes ont effectué jeudi un exercice en Judée-Samarie simulant un enlèvement, un scénario similaire aux événements meurtriers qui ont précédé la guerre de Gaza en 2014. Les troupes de la division de Judée et de Samarie ont participé à l’exercice d’une semaine qui a mis en pratique un scénario dans lequel un enlèvement a lieu et les troupes ont dû localiser le suspect et libérer l’otage. Le lieutenant Yossi Eliaz, commandant du bataillon Rotem de la brigade Givati, a déclaré que s’il n’y avait pas eu d’enlèvement depuis l’enlèvement meurtrier de trois adolescents juifs en 2014, c’est un scénario qui peut se reproduire.

L’exercice a duré deux jours et a vu les troupes sous le commandement d’Eliaz pratiquer des scénarios d’enlèvements compliqués où les troupes doivent entrer dans des villages palestiniens afin de trouver les otages civils. Au cours des recherches, les troupes ont rencontré des scénarios d’émeutes violentes, ce que l’armée sait que les soldats affrontent lors d’événements réels. Il a fallu 12 heures aux troupes pour trouver les otages et arrêter le suspect ainsi que les forces spéciales du commando militaire Duvedevan et des unités Maglan. « Il y a toujours la pression pour assurer la sécurité. Le calme est dû au travail de l’establishment de la défense, mais quelque chose peut arriver et nous devons tout faire pour que cela ne se produise pas », a indiqué Eliaz.

Gabriel Attal