(Crédit: Twitter)

Naftali Bennett rencontre pour la première fois le prince héritier bahreïni à la COP26

C’est historique. Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, a rencontré pour la première fois le prince héritier bahreïni et Premier ministre du royaume du Golfe, Salman bin Hamad al-Khalifa lors de la conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP26, à Glasgow. Aucun autre détail n’a filtré sur le contenu de la rencontre entre les deux responsables. Bahreïn a normalisé ses relations avec l’Etat hébreu depuis plus d’un an.

Naftali Bennett a aussi rencontré le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan en marge du sommet sur le climat lundi soir, les deux auraient discuté de questions telles que le programme nucléaire iranien et la construction dans les implantations israéliennes en Judée-Samarie, selon la radio de l’armée. Les discussions auraient duré environ 30 minutes et étaient « très sérieuses ». Sullivan est venu à Glasgow après un voyage en Italie pour le G20, où le président américain Joe Biden a rencontré les dirigeants allemand, français et britannique pour discuter du programme nucléaire iranien. Ils ont exprimé leur « inquiétude grave et croissante » face aux activités de Téhéran, et les États-Unis ont déclaré dimanche que leurs alliés étaient « au pas » et envisageaient « toutes les options » si l’Iran abandonnait les pourparlers. La réunion de Bennett et Sullivan à Glasgow s’est tenue dans un contexte de tensions entre Jérusalem et Washington ces dernières semaines à propos de l’avancée des plans d’Israël visant à construire des milliers de nouvelles maisons dans les implantations. Israël aurait été pris par surprise par la force des critiques américaines sur la question.

Gabriel Attal