La Radio Juive

Les familles palestiniennes de Sheikh Jarrah rejettent l’accord proposé par la Cour suprême israélienne

(Crédit: DR)

Les familles palestiniennes de Sheikh Jarrah rejettent un accord de la Cour suprême qui les verrait rester en tant que locataires protégés, évitant ainsi la menace d’expulsion. Le compromis « prépare la voie à la suppression de notre droit à la terre », déclarent les familles dans un communiqué.

Le groupe juif Nahalat Shimon cherche à expulser les résidents palestiniens, qui vivent dans des maisons construites sur des terres appartenant à des Juifs avant 1948. Nahalat Shimon cherche à étendre autant que possible l’enclave juive de Sheikh Jarrah et à « judaïser » le quartier.

Le compromis aurait probablement permis aux Palestiniens d’éviter l’expulsion pendant au moins 15 ans. Les expulsions prévues à Sheikh Jarrah ont été un point d’éclair clé dans l’escalade du conflit de 11 jours en mai entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza.

Ces dernières semaines, les familles palestiniennes ont lutté pour parvenir à un consensus sur l’accord de la Cour suprême, certaines s’y étant opposées et d’autres plus disposées à accepter. Dans le même temps, ils ont subi des pressions pour rejeter l’offre. Le leader du Hamas, Ismail Haniyeh, a appelé les familles il y a quelques jours et leur a demandé de refuser, selon le bureau du leader terroriste.

Gabriel Attal

LE 02-11-21 - 17:15