(Crédit: Yisrael Beytenou)

Avigdor Liberman: quand le budget sera adopté, Israël sera un pays normal

Le ministre des Finances israélien, Avigdor Liberman, s’est dit confiant que le budget de l’État serait adopté d’ici la fin de la semaine, dans un discours prononcé lundi devant son parti Yisrael Beytenou à la Knesset. Liberman s’en est pris à l’ancien Premier ministre Benyamin Netanyahou pour avoir empêché l’adoption du budget tout en initiant quatre élections en deux ans. « D’ici vendredi, Israël redeviendra un pays normal avec un budget après l’anomalie de trois ans et demi sans budget, en raison des intérêts personnels d’une personne », a affirmé Liberman.

Liberman a déclaré qu’il ne s’attendait à aucun problème lors de l’adoption du budget, mais il a tenu à ne pas exclure les négociations avec le député Ahmad Tibi et d’autres députés de la Liste arabe unie en dernier recours. « J’ai rencontré tous les députés de la coalition et je n’ai rien trouvé de cassé », a indiqué le chef du parti Yisrael Beytenou.

Liberman a qualifié à plusieurs reprises le budget de « budget le plus socio-économique de tous les temps ». Il a rejeté les accusations selon lesquelles des éléments clés du budget ont ciblé et ont délibérément nui au secteur haredi (ultra-orthodoxe).  « Nous voulons aider les haredim et ne pas leur faire de mal », a souligné Liberman. « Cela signifie renforcer les modérés et les encourager à rejoindre le marché du travail. C’est la vraie tradition juive et ce que prêchent le Shas et le judaïsme unifié de la Torah, c’est le culte des idoles. Le Talmud ne dit pas qu’il est interdit de travailler ou de servir dans l’armée israélienne. »

Gabriel Attal