Crédit : Pixabay

Des hackers iraniens ont piraté la société israélienne Cyberserve

Ils ont désactivé plusieurs sites Web, devenus inaccessibles pour les utilisateurs.

Dans un message publié sur les réseaux sociaux avant-hier, ils ont menacé de divulguer des informations sur les utilisateurs. Ce même groupe, les « Black Shadows » a déjà revendu l’an dernier des informations au darknet après avoir piraté une compagnie d’assurance israélienne. Cette fois-ci, l’épée de Damoclès plane sur les compagnies de transport public Dan et Kavim, la société de voyages Pegasus ou le blog de la chaîne publique Kan, tous client de Cyberserve.

ES