(Crédit: Twitter)

Aina Kuric sur Radio J: « Il y a une vraie plus-value à attendre de l’immigration »

Aina Kuric, députée Agir de la Marne, était au micro de Christophe Barbier ce mercredi matin à 7h45 dans l’émission « Le Barbier du matin » sur Radio J. Elle a réagi à l’actualité politique.

La France présidera l’UE de janvier à juin 2022. Une opportunité à saisir pour la députée. « On doit préserver les marchés à l’intérieur de l’UE. La présidence française de l’UE doit prendre le ‘lead’ au moment du départ d’Angela Merkel et du départ des Britanniques », a-t-elle expliqué. Pour Aina Kuric, « L’UE doit d’abord compter sur elle-même, comme les Etats-Unis disent ‘America first' ».

La députée a également réagi à la visite de Marine Le Pen reçue avec les formes par le populiste Viktor Orban en Hongrie. « Le nombre de pays qui veulent se détacher de l’Europe mais si on essaie pas de continuer la discussion alors l’esprit de 1958 s’éteindra », a affirmé Aina Kuric.

Pour Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron et la majorité ont créé Éric Zemmour parce qu’ils avaient peur d’une victoire de Marine Le Pen en 2022. Une affirmation vivement réfutée par Aina Kuric. « Eric Zemmour a bénéficié d’un espace médiatique important depuis plusieurs années et n’a pas attendu Emmanuel Macron pour diffuser ses idées ».

Seule déception du quinquennat Macron pour la députée : la question migratoire.  « Sur la politique migratoire, je ne crois pas que nous ayons su répondre aux enjeux. La France a des besoins. Il y a une vraie plus-value à attendre de l’immigration. Nous ne devons pas accueillir plus mais mieux », a-t-elle argumenté. 

Alexandra Senigou