(Crédit: DR)

Le procès aux assises des meurtriers de Mireille Knoll s’ouvre ce mardi

Le procès aux Assises des meurtriers de Mireille Knoll s’ouvre ce mardi. L’octogénaire de confession juive avait été assassinée de plusieurs coups de couteau chez elle en mars 2018 à Paris. Atteinte de la maladie de Parkinson, Mireille Knoll, 85 ans, avait été retrouvée tuée de onze coups de couteau, le corps en partie carbonisé. Les deux accusés du crime sont Yacine Mihoub, le fils d’une voisine de Mireille Knoll, 28 ans, isolé et instable au moment des faits, et Alex Carrimbacus, un marginal de 21 ans lui aussi instable. Condamnés pour plusieurs vols et violences, les deux individus s’étaient rencontrés en prison et se rejettent la responsabilité du crime.

La mère de Yacine Mihoub, accusée notamment d’avoir nettoyé le couteau ayant potentiellement servi au crime, comparaîtra également aux côtés de deux accusés.

Le caractère antisémite du crime a été retenu par les juges. L’assassinat de Mireille Knoll avait suscité une très forte émotion. Le président de la République Emmanuel Macron avait affirmé qu’elle avait été tuée “parce que juive”. Sur CNews lundi soir, les deux fils de Mireille Knoll étaient invités pour notamment dire s’ils avaient eu l’intention de quitter la France après ce meurtre. Si Daniel Knoll refuse de partir, Allan Knoll a songé à quitter le pays. Le procès doit durer jusqu’au 10 novembre.

Christophe Dard