(Crédit: AJC)

Simone Rodan-Benzaquen sur Radio J: « Il n’y a que les réglementations qui aideront à résoudre ce problème de l’antisémitisme »

Simone Rodan-Benzaquen, directrice France de l’American Jewish Committee, était au  micro de Christophe Dard ce jeudi matin à 8h45 dans le Morning de Radio J. Elle a expliqué le déroulement et  les objectifs du forum international contre les résurgences de l’antisémitisme qui s’est ouvert mercredié à Malmö en Suède. 

Répondant à l’invitation du Premier ministre suédois Stefan Löfven, le président du Conseil  européen Charles Michel, les représentants des Nations unies, ceux d’une quarantaine de pays,  ainsi que des géants d’Internet ont participé à un forum international contre la haine des Juifs et  la mémoire de la Shoah, mercredi 13 octobre. « Chacun s’accorde sur le fait qu’il est urgent d’agir  particulièrement pour endiguer la haine en ligne », a expliqué Simone Rodan-Benzaquen qui était présente à ce sommet. 

Pour la directrice France de l’American Jewish Committee, les mesures coercitives sont le seul  rempart à l’antisémitisme sur internet et cette réunion repose la question de la mise en place  d’une réglementation stricte pour l’Union européenne. « La Commission Européenne a présenté la  semaine dernière sa stratégie pour lutter contre l’antisémitisme, un objectif réaffirmé hier. Des pays  comme la France devraient aller en ce sens », a-t-elle déclaré. Des représentants de Facebook et Instagram ont également pris des engagements pour la  restrictions des propos antisémites sur leurs plateformes. Mais pour Simone Rodan-Benzaquen, il  faut prendre ce type de promesses avec précautions. « Ce n’est pas la première fois qu’ils tiennent ce discours donc à voir ce qui sera fait dans le concret. Il n’y a que les réglementations  qui aideront à résoudre ce problème, mais l’entente n’est pas facile, des pays aux cultures radicalement différentes doivent se mettre d’accord ».

Alexandra Senigou