(Crédit: DR)

Un hôpital israélien visé par une attaque de type ransomware

Le centre médical Hillel Yaffe de Hadera, dans le nord du pays, a déclaré mercredi 13 octobre qu’il avait été la cible d’une attaque de ransomware par des pirates informatiques, mais qu’il avait largement réussi à surmonter les dégâts. L’hôpital a affirmé qu’il n’avait reçu aucun avertissement préalable de l’attaque contre ses systèmes informatiques.

Les services médicaux de l’hôpital se poursuivaient comme d’habitude alors qu’il passait à des systèmes alternatifs, a indiqué l’hôpital, à l’exception de certains traitements non urgents. L’hôpital a précisé qu’il tiendrait le public informé des développements. L’incident a été immédiatement signalé au ministère de la Santé et à la Direction nationale israélienne de la cybersécurité, a-t-il déclaré. Le ministère de la Santé a souligné dans un communiqué qu’il travaillait avec l’hôpital pour le rétablir complètement dans ses activités normales. « Le ministère de la Santé et la direction nationale de la cybersécurité ont été informés des détails de l’incident et coopèrent pour enquêter et y faire face », a déclaré le ministère. Il a ajouté qu’il avait envoyé des avertissements à ce sujet à d’autres hôpitaux à titre préventif.

L’hôpital Laniado de Netanya a affirmé qu’il se coordonnait avec le service d’ambulance Magen David Adom et était prêt à recevoir tous les patients ayant besoin d’un traitement qui n’était pas disponible à Hillel Yaffe en raison de l’attaque.

Gabriel Attal