(Crédit: capture d'écran)

Des Israéliens ont secrètement évacué 167 Afghans

Le groupe d’aide humanitaire IsraAID a coordonné l’évacuation de 125 Afghans vulnérables via l’Albanie au début du mois, a annoncé mercredi l’ONG. Le groupe d’évacués comprenait des juges, des cyclistes professionnels, des journalistes, des présentateurs de télévision, des militants des droits humains, des proches de diplomates afghans, des artistes, des agents des forces de l’ordre, des scientifiques et plus encore. Ils sont arrivés en Albanie après avoir été évacués d’Afghanistan après le départ des États-Unis du pays en août et la prise de Kaboul par les talibans. En septembre, IsraAID a participé à l’évacuation de 42 femmes et filles afghanes vers les Émirats arabes unis.

Les réfugiés devraient être réinstallés à long terme dans des pays comme le Canada, la France et la Suisse, a déclaré IsraAID. Dans l’intervalle, IsraAID s’est efforcé de fournir des produits de première nécessité aux 125 réfugiés en Albanie, ainsi qu’à plus de 1 000 déjà dans le pays. 

Le PDG d’IsraAID, Yotam Politzer, a affirmé « qu’après un processus intense et difficile au cours des dernières semaines, avec la situation en constante évolution et de nouveaux plans étant construits presque quotidiennement, nous sommes ravis de pouvoir dire que notre objectif principal en ce moment est de veiller à ce que les évacués aient tout ce dont ils ont besoin pendant qu’ils commencent le processus de construction de leur vie. » L’organisation prévoit également de soutenir les 167 Afghans qu’elle a aidés à long terme. Le philanthrope Sylvan Adams, a indiqué que l’opération d’extraction, dans laquelle il était impliqué, était « simplement la pratique de l’ancien impératif culturel juif de » Tikkun Olam « , qui signifie améliorer notre monde.

Gabriel Attal