(Crédit: Merck)

Le laboratoire Merck demande une autorisation de la FDA pour son médicament contre le coronavirus

Le laboratoire américaine Merck a déclaré ce lundi avoir demandé une autorisation d’utilisation d’urgence aux États-Unis pour le molnupiravir, son comprimé pour traiter les patients légers à modérés de la Covid-19, le mettant sur la bonne voie pour devenir le premier médicament antiviral oral pour la maladie. Son autorisation pourrait aider à changer la gestion clinique du coronavirus car le comprimé peut être pris à la maison. Le traitement pourrait réduire de moitié les risques de décès ou d’hospitalisation pour les personnes les plus à risque de contracter une forme grave de la maladie, selon le fabricant du médicament. Les données provisoires sur l’efficacité du médicament, qui ont été développées avec Ridgeback Biotherapeutics, ont eu un impact considérable sur les actions des fabricants de vaccins Covid-19 lors de sa publication la semaine dernière.

Gabriel Attal