La Radio Juive

Les autorités chypriotes pensent que l’Iran n’est pas à l’origine d’un complot visant à assassiner des Israéliens

La mannequin Bar Rafaeli avec Teddy Sagi (Crédit: capture d'écran YouTube)

Les autorités chypriotes pensent que l’Iran n’est pas derrière un complot visant à assassiner un ou plusieurs hommes d’affaires israéliens à Chypre, malgré les accusations catégoriques de Jérusalem d’un attentat terroriste planifié, selon les médias locaux de ce mercredi. Les autorités seraient également convaincues que la cible du prétendu tueur à gages dans le complot n’était pas le milliardaire israélien Teddy Sagi, mais d’autres membres de sa société, d’après le site Philenews.

Sagi avait déclaré lundi soir à Channel 12 qu’il n’avait jamais été prévenu ni averti et avait décidé de quitter Chypre pour des raisons indépendantes. « Les gros titres semblaient très effrayants, mais cela n’avait rien à voir avec moi », a-t-il affirmé. « Je n’ai reçu aucune notification de départ. » Sagi est le fondateur de la société de logiciels de jeu Playtech, qui a des bureaux à Nicosie.

Certaines sources avaient affirmé que l’attaque déjouée était une tentative d’assassinat contre Sagi liée à ses relations d’affaires. Mais le gouvernement israélien a blâmé lundi la « terreur iranienne » pour l’attaque planifiée de la semaine dernière, et a lancé que Sagi n’était visé que parce qu’il était un homme d’affaires israélien.

Gabriel Attal

LE 06-10-21 - 13:30