(Crédit: police israélienne)

Des policiers perquisitionnent des maisons arabes dans le nord d’Israël

La police israélienne a perquisitionné des dizaines de maisons dans des villes arabes du nord d’Israël, arrêtant 15 personnes et saisissant des armes et de l’argent, dans le cadre des efforts visant à réprimer la recrudescence des crimes violents dans les communautés arabes israéliennes, ont annoncé ce vendredi des responsables. L’opération est intervenue quelques heures après qu’une fusillade à Haïfa a fait la 76e victime d’un crime violent de la communauté jusqu’à présent cette année, au milieu d’accusations d’inaction de la police et du gouvernement pour endiguer la vague de violence.

Les agents ont perquisitionné 63 maisons dans des villes arabes et druzes du nord, arrêtant 15 suspects soupçonnés de violence, d’extorsion et de blanchiment d’argent. Aucun des suspects n’a été nommé. La police a annoncé avoir saisi de grosses sommes d’argent, sans préciser combien. Le communiqué indique que 50 000 shekels (13 340 euros) ont été retrouvés cachés dans le soutien-gorge de la femme d’un suspect.

Les flics ont également capturé des armes et du matériel militaire, selon le communiqué. La police a décrit les arrestations comme faisant partie des efforts de lutte contre le crime organisé parmi les Israéliens arabes.

Gabriel Attal