(Crédit: DR)

Israël a commémoré dimanche le 48e anniversaire de la guerre de Kippour

Une guerre qui a fait plus de 2 600 morts côté israélien. La cérémonie a eu lieu dimanche 19 septembre sur le Mont Hertzl.

Pendant une heure, témoins et responsables politiques se sont succédés à la tribune. « Ce conflit nous a prouvé le danger de la complaisance et de l’arrogance », a affirmé le Premier ministre Naftali Bennett. Pour le président Isaac Herzog, les leçons de la guerre de Kippour résonnent encore fortement à l’heure actuelle.

En pleine fête de Kippour le 6 octobre 1973, l’armée égyptienne du président el-Sadate et l’armée syrienne de Hafez el-Assad avaient lancé une offensive contre l’Etat hébreu.

ES