Francis Kalifat, président du CRIF Crédit : DR

Francis Kalifat: « Pas une voix juive ne doit aller au candidat potentiel Eric Zemmour »

Le président du CRIF s’est exprimé hier dans le Grand Journal de Steve Nadjar sur Radio J

Francis Kalifat est revenu les propos du polémiste d’extrême-droite, qui dans son nouveau livre « La France n’a pas dit son dernier mot » dénonce à la fois le choix de la famille de Mohamed Merah de l’enterrer en Algérie et celui des proches des victimes d’Otzar Hatorah de le faire en Israël : « étrangers avant tout, et voulant le rester par-delà la mort. »

Selon le président du CRIF sur Radio J, « Si les victimes de l’attentat antisémite d’Otzar Hatorah ont été enterré à Jérusalem, c’est en tant que français juifs, parce que nous savons tous combien ces stèles sont dégradées, donc il s’agissait là de protéger les sépultures de ces français juifs, victimes du terrorisme islamiste (…) au-delà de ça, Zemmour, c’est aussi celui qui veut réhabiliter Pétain. Il s’inscrit dans une continuité, il a choisit un camps. »

Et Francis Kalifat de mettre en garde : « Si demain il venait à déclarer sa candidature (à la Présidentielle, ndlr), il est évident que nous devons faire barrage, et pas une voix, pas une voix juive en tous cas ne doit aller sur le candidat potentiel Eric Zemmour. »

ES