(Crédit: Avi Ohayon/GPO)

Les pays signataires célèbrent le 1er anniversaire des accords d’Abraham

Les ambassadeurs à l’ONU d’Israël, des Émirats arabes unis, de Bahreïn et du Maroc ont célébré lundi 13 septembre le premier anniversaire de la signature des accords d’Abraham lors d’un événement à New York, soulignant le développement rapide des relations entre leurs pays depuis la normalisation. Organisé par la mission israélienne auprès de l’ONU au Musée du patrimoine juif de Manhattan, l’événement a réuni des émissaires de plusieurs autres pays, dont l’ambassadeur adjoint d’Oman auprès de l’ONU Ahmed Dawood Ali Al Zadjal, dont le pays n’a pas de relations diplomatiques officielles avec Jérusalem.

L’administration Trump, qui a négocié les accords, a cherché à pousser Oman et Israël à normaliser leurs relations, mais Muscat a résisté, affirmant qu’il souhaitait d’abord voir des progrès dans la paix israélo-palestinienne. Légère ombre au tableau, aucun représentant du Soudan, qui a signé un accord pour établir des relations diplomatiques en octobre dernier, était absent de l’événement de lundi. L’accord n’a pas encore été finalisé et a fait face à une opposition considérable au Soudan. Un responsable diplomatique a déclaré au Times of Israel que la mission soudanaise de l’ONU avait reçu une invitation, mais avait décidé de ne pas assister à la cérémonie.

Gabriel Attal