(Crédit: DR)

Eric Zemmour de retour sur le plateau de Laurent Ruquier

C’était hier soir dans l’émission « On est en direct ».

Le chroniqueur de C-News a fait un pas en avant vers la course à l’Elysée en concédant qu’il en avait envie, mais qu’il voulait choisir le moment de se déclarer parce qu’il n’était pas encore décider. C’est dans ce contexte qu’il va débuter la promotion de son livre. « La France n’a pas dit son dernier mot » sort en librairie dans 5 jours et est déjà en France n°1 des commandes sur le site Amazon.

Dans un extrait de son nouveau livre, lu à l’antenne par Léa Salamé, Eric Zemmour met sur un pied d’égalité Mohamed Merah et les victimes de l’attentat antisémite de l’école Otzar Hatorah de Toulouse : « La famille de Mohamed Merah a demandé à l’enterrer sur la terre de ses ancêtres en Algérie, on a su aussi que les enfants juifs assassinés devant l’école confessionnelle à Toulouse seraient eux enterré en Israël. Les anthropologues nous ont enseigné qu’on était du pays où on est enterré. Assassins ou innocents, bourreaux ou victimes, ennemis ou amis, ils voulaient bien vivre en France, faire de la garbure en France ou autre chose, mais pour ce qui est de laisser leurs os, ils ne choisissaient surtout pas la France, étrangers avant tout et voulant le rester par-delà la mort. »

Et à propos des musulmans, Eric Zemmour a affirmé sur le Plateau de « On est en Direct » que « pour les musulmans, c’est comme la Révolution Française et Napoléon ont fait avec les Juifs. La fameuse phrase de Clermont-Tonnerre vous la connaissez : Tout aux Juifs en tant qu’individus, rien en tant que nation », et bien c’est la même chose. Et Napoléon ajoutait, il disait aux Juifs : « Vous devez considérer Paris comme Jérusalem. »

ES