(Crédit: ministère de la Défense)

La police militaire enquête sur le meurtre d’un Palestinien près de l’autoroute de Judée-Samarie

La police militaire israélienne a ouvert une enquête sur la mort d’un Palestinien, qui a été abattu par les troupes israéliennes dans des circonstances peu claires près d’une autoroute en Judée-Samarie.

Mardi soir, les troupes des Forces de défense israéliennes menaient une « activité opérationnelle proactive » sur la route 443, près d’une zone où des cocktails Molotov avaient été lancés sur des véhicules israéliens plusieurs nuits plus tôt, a déclaré Tsahal dans un communiqué jeudi matin.

La route, qui traverse la Judée-Samarie et passe près de Beit Ur al-Tahta, est utilisée par de nombreux Israéliens en route vers ou depuis Jérusalem.

Raid Jadullah, 39 ans, a été identifié dans la zone par des guetteurs de Tsahal. Les troupes ont ensuite ouvert le feu sur Jadullah, qui s’est enfui, a indiqué l’armée israélienne. L’armée n’a pas affirmé que Jadullah était engagé dans une activité qui justifiait son tir. En règle générale, les soldats sont autorisés à ouvrir le feu si leur vie est en danger, et un suspect a les moyens et l’intention de commettre une attaque. L’armée israélienne a précisé jeudi qu’elle enquêtait sur l’incident, ainsi que l’ouverture d’une enquête de la police militaire, qui doit soumettre ses conclusions à l’examen du bureau du procureur militaire.

Gabriel Attal