(Crédit: unité du porte-parole de Tsahal)

Tsahal frappe des sites de lancement dans le sud du Liban en riposte aux tirs de roquettes

L’armée de l’air israélienne a frappé des sites de lancement dans le sud du Liban dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 août, a indiqué l’armée israélienne, en réponse à des tirs de roquettes quelques heures plus tôt sur le nord d’Israël depuis le territoire libanais. Un porte-parole de Tsahal a déclaré que « des avions de combat ont frappé les sites de lancement et les infrastructures utilisées pour le terrorisme au Liban ». L’armée a affirmé que ses frappes se poursuivraient et même augmenteraient en réponse aux tentatives terroristes contre Israël et ses citoyens et que l’État libanais serait tenu pour responsable.

Selon la télévision Al-Manar du Hezbollah, des avions de guerre israéliens avaient effectué deux raids dans la périphérie de la ville libanaise de Mahmudiya, à environ 12 km de la frontière israélienne. Une cible supplémentaire dans la région qui était une source de tirs de roquettes dans un passé récent a également été touchée, a indiqué l’armée.

Gabriel Attal