(Crédit: Twitter)

Lors de sa rencontre avec le roi Abdallah II, Joe Biden exprime son soutien à la solution à 2 Etats

Le président américain Joe Biden a accueilli lundi 19 juillet le roi Abdallah II de Jordanie à la Maison Blanche. Il s’agit de la première des trois réunions en face-à-face avec des dirigeants du Moyen-Orient attendues prochainement. Après la réunion, la Maison Blanche a déclaré dans un communiqué que les deux dirigeants « réaffirment la force durable du partenariat entre les États-Unis et la Jordanie « . « Le président Biden a confirmé le soutien indéfectible des États-Unis à la Jordanie et au leadership de Sa Majesté », a affirmé la Maison Blanche. « Il était fier d’annoncer la livraison de plus de 500 000 vaccins coronavirus à la Jordanie, soulignant l’engagement des États-Unis à apporter la même urgence aux efforts de vaccination internationaux que nous avons démontrés chez nous. »

Les deux hommes ont également discuté de la situation au Moyen-Orient. « À cet égard, le président a exprimé son ferme soutien à une solution à deux États au conflit israélo-palestinien et son respect pour le rôle spécial de la Jordanie en tant que gardien des lieux saints musulmans à Jérusalem », indique le communiqué de la Maison Blanche. Selon la Maison Blanche, « le président a exprimé le soutien des États-Unis à l’engagement entre la Jordanie et le nouveau gouvernement israélien, comme en témoigne leur accord bilatéral au début du mois pour améliorer l’accès de la Jordanie à l’eau douce et augmenter les exportations jordaniennes vers la Judée-Samarie ». Le président américain a également « salué le rôle important que joue la Jordanie dans la stabilité plus large de la région et a salué le récent sommet trilatéral à Bagdad entre l’Irak, la Jordanie et l’Egypte ».

Gabriel Attal