(Crédit: Kobi Gideon/GPO)

Naftali Bennett promet de ne pas arrêter les mariages alors que les cas de coronavirus augmentent

Le Premier ministre israélien, Naftali Bennett, rencontre à Tel Aviv les propriétaires des salles de réception et s’engage à travailler avec eux pour permettre aux grands rassemblements de se poursuivre même si les cas de coronavirus augmentent. « On veut gagner mais sans tout fermer », affirme le chef du gouvernement. « Cependant, si nous n’agissons pas maintenant, nous devrons tout fermer. »

Crédit: Kobi Gideon/GPO

« Notre objectif n’est pas d’empêcher les mariages et les célébrations dans les salles », indique le leader du parti Yamina. « Ce serait le plus simple et le plus dommageable car il y aura alors des mariages de pirates sans surveillance. Notre objectif est de définir comment les maintenir en période de pandémie, avec un minimum de dommages pour l’industrie événementielle et une protection maximale pour les citoyens d’Israël. »

À partir de mercredi, l’accès aux mariages et événements similaires avec plus de 100 invités sera réservé aux personnes vaccinées, ayant guéri ou titulaires d’un récent test de coronavirus négatif, ont déclaré le Premier ministre Naftali Bennett, la ministre de l’Économie Orna Barbivai et le ministre de la Santé Nitzan Horowitz, dans une annonce conjointe jeudi. Le contour spécial a été surnommé par les autorités « Happy Pass » et devrait être approuvé par le cabinet coronavirus lors d’une réunion téléphonique sous peu.

Gabriel Attal