(Crédit: DR)

Le défilé militaire du 14 juillet a eu lieu ce mercredi matin sur les Champs Elysées

Le traditionnel défilé militaire de la fête nationale retrouve les Champs-Elysées, ce mercredi 14 juillet, à Paris. Annulée en raison de la crise de la Covid-19 en 2020, elle a eu lieu cette année sous le regard de quelque 25 000 spectateurs. Le défilé a mobilisé 4 300 militaires à pied, 73 avions, 24 hélicoptères, 221 véhicules et 200 chevaux de la Garde républicaine. Parmi les troupes à l’honneur figurera le groupement des forces spéciales européennes TAKUBA, initié par la France pour accompagner les forces maliennes au combat.

Ce mercredi soir à partir de 23h a paris, le feu d’artifice traditionnel sera bien tiré depuis la Tour Eiffel. Un spectacle pyrotechnique qui prend cette année le thème de la Liberté et qui se fera en présence du public, un public averti puisque les 15 000 personnes attendues doivent présenter un pass sanitaire.

Un périmètre de protection est toujours instauré dans les secteurs des Champs-Elysées, de la Concorde et de l’Assemblée nationale. Il devrait être levé dans l’heure. Vigilance également dans les transports en communs à partir de 15h ce mercredi : les métros situés à proximité du secteur des Champs Elysées fermeront au public, pour raison de sécurité, bien avant les premières notes du concert ce soir ou le feu d’artifice. Les stations Trocadéro, Boissière, Kléber (ligne 6), Champ-de-Mars et Pont-de-l’Alma (RER C) n’accueilleront plus de voyageurs donc dès cet après midi. La Motte-Picquet-Grenelle, Ecole-Militaire, la Tour-Maubourg, Varenne et Invalides fermeront à partir de 17h ; Iéna et Alma-Marceau à partir de 22h30. Comme chaque année, la nuit du 13 au 14 juillet a été émaillée par une série d’incidents. 294 voitures brûlées en France, près de 250 interpellations.

Ilana Ferhadian