(Crédit: DR)

Arno Klarsfeld sur Radio J: « Les Juifs doivent se tenir à l’écart de l’extrême droite et de l’extrême gauche »

Arno Klarsfeld, avocat, était l’invité d’Ilana Ferhadian ce mercredi matin sur Radio J, à 7h47. Il est revenu sur sa tribune contre Éric Zemmour publiée dans Le Monde.

Une tribune contre Éric Zemmour et surtout pour appeler à faire attention à la montée des extrêmes, qu’elles soient de droite ou de gauche, a été rédigée à destination des Juifs de France. Elle est signée Serge Klarsfeld, historien, président de l’association des fils et filles des déportés juifs de France, et Arno Klarsfeld, son fils, célèbre avocat et membre du conseil d’Etat. Les deux hommes mettent en garde contre le danger d’une candidature à la présidentielle de l’éditorialiste Éric Zemmour.

Pour Arno Klarsfeld, ce que dit l’éditorialiste est honteux. « Les Juifs doivent se tenir à l’écart de l’extrême droite et de l’extrême gauche. Les deux systèmes n’ont apporté que de la misère aux Juifs et aux peuples qu’ils ont dirigés. Si on se retourne vers le XXe siècle, on voit que l’extrême gauche c’est le goulag et, l’extrême droite, ce sont les camps de concentration et Auschwitz. Quand l’extrême gauche a été au pouvoir ça a été totalitaire et quand l’extrême droite a été au pouvoir ça a été totalitaire. Jamais les peuples n’ont été reconnaissants à l’extrême gauche et à l’extrême droite. Dans des temps qui sont des temps de crise ou des temps de remise en question, les démagogues peuvent avoir le vent en poupe. Mais, ce n’est pas aux Juifs de rallier des partis qui sont totalitaires, nocifs au peuple et aux Juifs. »

Dans la tribune, il est aussi précisé que les paroles de Éric Zemmour seraient des atteintes à certaines valeurs républicaines et juives. Pour l’avocat, « quand il dit que Pétain a sauvé les Juifs, c’est faux. Pétain a aggravé le statut des Juifs. Pétain a donné la police française pour arrêter les Juifs étrangers qui étaient en France ». L’éditorialiste peut finalement « être gentil dans le privé mais il est méchant quand il s’exprime et il incite à la haine ».

Ces vingt dernières années, ce n’est pas l’extrême droite qui a tué de sang froid les Juifs en France mais la haine venant de l’Islam radical. Tous les attentats commis contre les Juifs ces dernières années ont été commis par des personnes se revendiquant d’un Islam de guerre. Il apparaît donc difficile de trouver une offre électorale adéquate pour la communauté juive. « Les Juifs ne vont pas aller voter pour l’extrême droite. Ils vont avoir un sort bien pire avec de l’extrême droite. […] L’extrême droite est un poison pour les Juifs, comme l’extrême gauche est un poison pour les Juifs ».

Arno Klarsfeld ajoute qu’il est important de développer un esprit critique et de voir que les « démagogues n’ont toujours apporté que des malheurs. Le centre gauche a des défauts, le centre droit a des défauts, mais, en général, la France n’est pas si malheureuse que ça. Si on se retourne sur l’Histoire, l’Europe a quand même apporté beaucoup aujourd’hui à un système social qui est fantastique. Jamais on n’a été aussi heureux dans le monde qu’on est heureux en Europe. Par rapport au passé, […] les gens peuvent se faire soigner, les gens peuvent aller à l’école gratuitement. L’Europe est une oasis de paix dans un monde déchaîné. […] Les extrêmes ce ne sont pas des défauts : c’est la misère ».

Interrogé sur la situation en Hongrie, l’avocat est clair: « Les Hongrois ont eu aussi un dirigeant fasciste, ils ont eu l’extrême droite, ils ont eu l’extrême gauche. Ils veulent rester à la fois en Europe et hors d’Europe. » Pour lui, il ne faut pas que l’extrême droite prenne le pouvoir en Europe.

Cécile Breton