(Crédit: Wikimedia Commons)

Les touristes entrant en Israël devront s’isoler 24h à leur retour à partir du 16 juillet

Les personnes entrant en Israël devront s’isoler 24 heures à partir du 16 juillet, a annoncé ce vendredi le ministère de la Santé. Selon l’annonce, l’obligation s’applique à toute personne entrant en Israël depuis n’importe quel pays, qu’elle soit vaccinée ou non. La période d’isolement dure jusqu’à l’arrivée du résultat d’un test de dépistage au coronavirus négatif effectué à l’aéroport ou jusqu’à un jour – selon la première éventualité. Le ministère a également mis à jour la liste des pays à haut risque dont si les Israéliens reviennent, ils sont tenus de se mettre en isolement quel que soit leur statut vaccinal : Émirats arabes unis, Seychelles, Équateur, Éthiopie, Bolivie, Guatemala, Honduras, Zimbabwe, Zambie, Namibie , Paraguay, Chili, Colombie, Costa, Kirghizistan et Tunisie. La période d’isolement standard est de 14 jours, qui peut être raccourcie à 10 jours avec deux tests coronavirus négatifs – le second effectué le neuvième jour. Le ministère de la Santé envisage de raccourcir la période d’isolement à six jours à la demande du Premier ministre, Naftali Bennett, pour améliorer la conformité. Les citoyens peuvent voyager dans ces pays sans autorisation spéciale. L’obligation d’isolement ne s’applique qu’au retour. Le ministère de la Santé a aussi ajouté l’Ouzbékistan et la Biélorussie à la liste des pays considérés comme à risque maximum dans lesquels les Israéliens sont interdits de visite sans autorisation spéciale. Le reste de la liste comprend la Biélorussie, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique et la Russie. 

Gabriel Attal