(Crédit: laboratoire de recherche de l'IIBR)

Après le refus des Palestiniens, Israël envoie 700 000 doses de vaccin à la Corée du Sud

Israël enverra à la Corée du Sud 700 000 doses de vaccin Pfizer qui doivent expirer prochainement dans le cadre d’un accord signé entre les deux pays ce mardi, a annoncé le Premier ministre, Naftali Bennett, qualifiant l’accord de « gagnant-gagnant » pour les deux pays. L’accord intervient des semaines après que l’Autorité palestinienne se soit retirée d’un accord similaire, affirmant que les doses de vaccin étaient trop proches de leur date d’expiration bien qu’Israël utilise les mêmes lots pour vacciner les adolescents.

Dans le cadre de l’accord avec Séoul, Israël fournira des doses à usage immédiat qui expireront d’ici la fin du mois. En retour, Israël recevra le même nombre de doses de commandes sud-coréennes plus tard dans l’année. « Nous continuons de défendre la vie des citoyens israéliens », a affirmé le chef du gouvernement dans un communiqué. « Les vaccins sont efficaces et sauvent des vies, c’est un fait. Nous avons convenu d’un échange qui est une situation gagnant-gagnant. La Corée du Sud recevra des vaccins de nos stocks existants et nous serons remboursés de leurs futures commandes », a t-il ajouté. L’accord a été négocié par le ministère israélien de la Santé en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères et le Conseil de sécurité nationale.

Gabriel Attal