(Crédit: DR)

Grand Rabbin d’Israël: « Il vaut mieux vivre à l’étranger que chez des Israéliens laïcs »

Le Grand Rabbin séfarade d’Israël, Yitzhak Yosef, a exhorté les Juifs orthodoxes de la diaspora à ne pas déménager en Israël si cela signifie vivre dans une zone non haredi avec des Israéliens laïcs qui auraient un impact négatif sur leur vie spirituelle. Le Grand Rabbin a tenu ces propos samedi soir en compagnie du Rabbin Haim Bitan, Grand Rabbin en visite de Djerba. Le rabbin a déclaré qu’il répondait à une « énigme halakhique » qui lui a été posée lors d’une visite à la communauté juive tunisienne. « On m’a demandé pendant que j’étais là-bas s’ils devaient ou non immigrer en Israël », a expliqué le Rav Yitzhak Yosef. « Je leur ai dit que cela dépendait de l’endroit où ils vivraient », a affirmé le Grand Rabbin. « S’ils allaient vivre dans un quartier ultra-orthodoxe ou à côté de Kisse Rahamim [une prestigieuse yeshiva Bnei Brak fondée en Tunisie], alors ils devraient immigrer en Israël. Mais s’ils vivaient dans un endroit comme Herzliya ou un autre des lieux laïques… ils devraient rester où ils sont. » Arguant que pécher est pire que la mort, Yosef a indiqué que le mal spirituel causé par la vie dans un environnement laïc serait pire que la mort et qu’en tant que tels, les Juifs qui vivent dans des quartiers à prédominance haredi de la diaspora feraient mieux de rester où ils sont.

Le Grand Rabbin Yitzhak Yossef (à gauche) et le Rav Haim Bitan (à droite) (Crédit: DR)

Gabriel Attal