(Crédit: DR)

Le numéro 2 du parti néonazi grec Aube dorée arrêté

Le numéro deux du parti néonazi grec Aube dorée a été arrêté. En fuite depuis sa condamnation à 13 ans de prison en octobre pour « direction d’une organisation criminelle » dans le cadre du meurtre d’un rappeur antifasciste grec en 2013, au terme d’un procès fleuve de cinq ans et demi à Athènes, Christos Pappas était l’un des derniers cadres du parti à échapper à la justice. Il va être présenté à un juge ce vendredi. Ancien propriétaire d’un magasin de meubles, dont le père a aidé Georgios Papadopoulos à établir une dictature militaire en 1967 en Grèce, Christos Pappas est un admirateur de Benito Mussolini, le fondateur du régime fasciste en Italie.

Christophe Dard