(Crédit: capture d'écran vidéo)

Israël pour la première fois élu au conseil économique

Israël a été élu pour la première fois lundi 7 juin en tant que membre du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Plus des deux tiers des États membres de l’ONU – 154 pays – ont soutenu la candidature d’Israël à rejoindre le conseil économique de l’organisme, qui est composé de 54 nations. « Choisir Israël pour siéger à l’ECOSOC est une reconnaissance de notre innovation et de notre créativité, qui profitent à toutes les nations du monde, ainsi que la preuve de nos efforts diplomatiques dans l’ensemble de la communauté internationale », a déclaré l’ambassadeur d’Israël auprès de l’ONU, Gilad Erdan, à la suite de la vote. « Je continuerai à conduire l’État d’Israël vers de nouvelles réalisations et à étendre les efforts de coopération à l’ONU, malgré les efforts des Palestiniens et de leurs partisans. »

Crédit: Nations Unies

Les sièges à l’ECOSOC sont attribués sur la base de la représentation géographique, avec 14 sièges pour les États africains, 13 pour l’Europe occidentale, 11 pour les États d’Asie-Pacifique, 10 pour les États d’Amérique latine et des Caraïbes et six pour les États d’Europe orientale. Les nations sont élues au sein de l’organe pour des mandats de trois ans qui se chevauchent. Au total, 18 nouveaux États ont été élus cette semaine à l’ECOSOC, pour commencer leur mandat le 1er janvier 2022. Gilad Erdan a affirmé que l’élection d’Israël au sein de l’organe, « après l’opération à Gaza et après des activités diplomatiques difficiles ici par les Palestiniens et leurs partisans », prouve qu’Israël est toujours considéré comme un ajout digne au conseil.

Gabriel Attal