(Crédit: DR)

Quatre Juifs accusés de terrorisme après avoir poignardé un Arabe à Jérusalem

Les procureurs ont déposé dimanche des accusations de terrorisme contre quatre hommes juifs accusés d’avoir poignardé un Arabe dans un marché de Jérusalem il y a deux semaines, le blessant gravement. La victime, âgée de 25 ans, se trouvait sur son lieu de travail – un restaurant de hamburgers sur le marché de Mahane Yehuda – lorsqu’elle a été poignardée dix fois par ses assaillants. Il a été transporté d’urgence au centre médical Shaare Zedek de la ville, où les médecins ont découvert qu’un couteau brandi par l’un de ses assaillants lui avait déchiré les poumons et le foie. Il a finalement été libéré en bon état. Sa famille n’a pas souhaité parler à la presse, a déclaré à l’époque un porte-parole de l’hôpital.

L’identité des assaillants de la victime poignardée, âgés entre la fin de la vingtaine et le début de la trentaine, sont sous ordre de bâillon. La police israélienne obtient régulièrement des ordonnances judiciaires d’interdire la révélation de l’identité des suspects dans les cas qu’elle juge sensibles. Trois des accusés ont été arrêtés par les services de sécurité du Shin Bet et la police dans le cadre d’une opération conjointe, a affirmé le Shin Bet dans un communiqué il y a une semaine et demie. Ils ont ensuite été inculpés de terreur et de tentative de meurtre. Le quatrième a été accusé de terreur et de lésions corporelles graves délibérées.

Gabriel Attal