(Crédit: Facebook)

3 personnes arrêtées en lien avec l’accident de téléphérique en Italie ayant fait 5 morts israéliens

Trois personnes ont été arrêtées dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 mai à la suite de l’accident du téléphérique en Italie qui a fait 14 morts, dont cinq membres d’une famille israélienne. Les trois individus, dont Luigi Nerini, directeur du téléphérique de Mottarone, son ingénieur et le directeur du service ont mené une « action consciente », a déclaré du jour au lendemain l’agence de presse ANSA citant le procureur de la province de Verbania Olimpia Bossi. Ils font face à des accusations d’homicide involontaire, de catastrophe involontaire et de retrait d’instruments destinés à prévenir des blessures aggravées par une catastrophe et des blessures très graves. Bossi a affirmé que le système de freinage de sécurité avait été « trafiqué » pour éviter les retards du service de téléphérique. Cependant, a-t-elle ajouté, la possibilité d’une erreur humaine n’est pas exclue et fait l’objet d’une enquête.

Crédit: Corriere Della Sera

Les corps des cinq membres de la famille Biran qui ont été tués dans la tragédie devaient être transportés par avion en Israël ce mercredi après un service commémoratif organisé par la communauté juive locale à Stresa, dans le nord de l’Italie. L’unique survivant de l’accident, Eitan Biran, cinq ans, dont les parents, le frère et les arrière-grands-parents ont péri dans la catastrophe, est toujours hospitalisé à l’hôpital Castelli de la ville de Verbania, dans un état critique. Sa tante Aya, la sœur de son père, est à ses côtés.

Gabriel Attal