(Crédit: Twitter)

Shmouel Marciano sur Radio J: « Yom Yeroushalayim est une fête pour les juifs du monde « 

Le conseiller municipal de la ville de Jérusalem (Shas), Shmouel Marciano, était l’invité de Steve Nadjar, dans le Grand journal de 14h sur Radio J ce lundi après-midi. Il a donné ses analyses sur la vague de violences qui sévit depuis plusieurs semaines à Jérusalem et qui a pris de l’ampleur depuis dimanche. 

Shmouel Marciano ne cache pas sa déception au sujet des violences qui frappent Jérusalem : « C’est un peu dommage, surtout en ce 54ème jour de l’anniversaire de Jérusalem, mais l’on s’y attendait ». Ces affrontements ont commencé au début du Ramadan et n’ont cessé de s’amplifier. Il savait que Yom Yeroushalayim ne serait pas un jour favorable à l’arrêt des tensions. Néanmoins, « c’est à l’unanimité qu’on a décidé d’annuler aucun événement ».  Les fêtes, les prières en présence du Grand Rabbin d’Israël ont été maintenues. « Tout s’est bien passé, à part certains affrontements en dehors de la ville ». Il était important de maintenir les festivités car Yom Yeroushalayim, est « une fête pour les Juifs du monde entier et surtout pour ceux qui habitent au sein même de Jérusalem.« 

La police israélienne a décidé de maintenir la marche, qui se déroule à 16h, heure locale. Des risques de débordements sont craints mais Shmouel Marciano soutient cette décision : « C’est montrer à notre ennemi qu’on ne baisse pas les bras. » Il fait pleinement confiance à la police, qui a pris ses dispositions avec le déploiement de nombreux policiers et de l’armée. « Je suis content, en espérant que tout se passe bien ».

Le seul pincement au cœur qui persiste est le souvenir de la blessure, liée à la catastrophe de Méron, pas encore pansée. « On pensait que tout était bien organisé. On espère que cette fois-ci, d’un point de vue sécuritaire tout soit bien préparé. »

Lucie Claudon