(Crédit: chaîne de la Knesset)

Le Likoud cherche à adopter des lois sur les élections directes avant la fin du mandat de Netanyahou

Le Likoud accélérera une série de projets de loi soutenus par la droite ce mardi et mercredi, avant que le dirigeant de Yesh Atid, Yaïr Lapid, ne reçoive le mandat de former un gouvernement après l’expiration de celle du Premier ministre Benyamin Netanyahou mardi à minuit. La législation radicale, si elle était approuvée définitivement, changerait la nature du système juridique et électoral d’Israël et élargirait son empreinte dans la zone C de la Judée-Samarie. Les projets de loi comprennent une législation qui déclencherait des élections directes pour élire le chef du gouvernement, annulerait le retrait de la bande de Gaza en 2005, instituer la peine de mort pour les terroristes, empêcher l’entrée de travailleurs migrants, ajouter plus de juges et permettre le contournement de la Cour suprême, légaliser des avant-postes de Judée-Samarie et annuler la rotation du chef de Kakhol lavan Benny Gantz avec Netanyahou au poste de Premier ministre. Comme première étape du processus, le comité des arrangements de la Knesset actuellement dirigé par le président de la faction du Likoud, Miki Zohar, doit se réunir à 17h30 cet après-midi pour voter sur l’accélération de la législation.

Crédit: chaîne de la Knesset

Gabriel Attal