(Crédit: DR)

Ali Khamenei: les remarques de Mohammad Zarif dans la fuite audio sont une « grosse erreur »

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a qualifié dimanche 2 mai de « grosse erreur » les remarques de son ministre des Affaires étrangères, une semaine après l’émission audio de ce dernier déplorant l’influence de l’armée sur la diplomatie. Le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a fait ces remarques lors d’une conversation « privée » de trois heures publiée pour la première fois par des médias à l’extérieur du pays il y a une semaine, provoquant la colère des conservateurs. « Les politiques du pays reposent sur différents plans économiques, militaires, sociaux, scientifiques et culturels, y compris les relations extérieures et la diplomatie », a affirmé Khamenei dans des remarques télévisées. Dire « qu’une partie nie l’autre ou contredit… est une grosse erreur qui ne doit pas être commise par des responsables de la République islamique », a ajouté l’ayatollah.

Khamenei n’a pas explicitement cité l’audio divulgué ou le nom de Zarif, mais les commentaires, dans les dernières minutes d’un discours d’une heure, visaient clairement le ministre des Affaires étrangères. Le chef suprême a également souligné que « nulle part dans le monde la politique étrangère n’est conçue par le ministère des Affaires étrangères ». L’appareil diplomatique n’est que « l’exécuteur » des décisions prises à des niveaux supérieurs, a-t-il indiqué.

Gabriel Attal