(Crédit: unité du porte-parole de Tsahal)

Les Etats-Unis et Israël s’attaqueront aux drones iraniens et à la menace de missiles

Les États-Unis et Israël ont convenu de créer un groupe de travail interinstitutions « pour porter une attention particulière à la menace croissante des véhicules aériens sans pilote [UAV] et des missiles à guidage de précision produits par l’Iran et fournis à ses mandataires dans la région du Moyen-Orient », a déclaré la Maison Blanche. L’annonce fait suite à une réunion bilatérale des délégations américaine et israélienne plus tôt à l’ambassade d’Israël. L’ambassadeur Gilad Erdan, le conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat et son adjoint, Reuven Azar, représentaient la l’Etat hébreu, alors que le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan, Barbara Leaf, directrice principale pour le Moyen-Orient et pour l’Afrique du Nord au NSC Brett McGurk et l’Iran L’envoyé Rob Malley représentaient les États-Unis.

La réunion s’est tenue alors que l’Iran et les États-Unis ont entamé mardi le troisième cycle de négociations indirectes à Vienne. Selon la Maison Blanche, les parties se sont réunies « pour poursuivre les consultations bilatérales étroites entre les deux gouvernements sur une série de questions régionales ». « Les responsables américains et israéliens ont discuté de leurs graves préoccupations concernant les progrès du programme nucléaire iranien ces dernières années », lit-on dans le communiqué. « Les États-Unis ont informé Israël des pourparlers à Vienne et ont souligné le vif intérêt des États-Unis à consulter étroitement Israël sur la question nucléaire à l’avenir. Les États-Unis et Israël ont convenu de la menace importante posée par le comportement agressif de l’Iran dans la région, et les responsables américains ont souligné le soutien indéfectible du président [Joe] Biden au droit d’Israël de se défendre », a-t-il indiqué.

Gabriel Attal