(Crédit: DR)

Israël prêt à faire de plus grandes demandes dans les pourparlers avec le Liban sur la frontière maritime

Israël s’est préparé à répondre aux demandes croissantes du Liban en revendiquant plus du double de la superficie de la mer Méditerranée actuellement en litige, selon une carte obtenue lundi par le Jerusalem Post. La carte montre ce que le ministère de l’Énergie a appelé la « ligne 310 » – la ligne rouge – qui s’étend beaucoup plus au nord que la position de négociation de départ d’Israël – la ligne bleue sur la carte.

Au cours des négociations, le Liban a augmenté sa demande avec une ligne s’étendant beaucoup plus au sud, faisant passer la zone litigieuse d’environ 860 km² à 2 300 km².Il y a deux semaines, le ministre libanais des Travaux publics et des Transports Michel Najjar a annoncé que le gouvernement avait signé un décret élargissant sa zone économique exclusive en Méditerranée dans la mesure présentée dans les négociations, et a déclaré qu’il serait soumis à l’ONU.

Gabriel Attal