(Crédit: DR)

Emmanuel Macron évoque la possibilité de décaler « un peu » le couvre-feu

En visite ce lundi matin dans une école primaire à Melun (Seine-et-Marne) à l’occasion de la reprise des cours après trois semaines de fermeture, le président, Emmanuel Macron, a évoqué la possibilité de décaler « un peu » le couvre-feu. Interrogé par une fillette trouvant ce couvre-feu « un peu énervant », le chef d’Etat a assuré que le gouvernement allait « essayer de le décaler un peu, car 19h, c’est très tôt ». Emmanuel Macron a malgré tout indiqué que le couvre-feu devrait malgré tout « rester un moment », et exprimait une position prudente sur le changement d’horaire : « Il est très protecteur donc il faut faire attention. Comment le faire évoluer est certes une préoccupation des restaurateurs, mais il est sanitairement très efficace. »

Concernant la réouverture des restaurants et lieux cultures à la « mi-mai » évoquée par Jean Castex jeudi soir lors du point presse hebdomadaire, le président de la République a expliqué: « On va sans doute fixer un seuil de taux d’incidence. » « Je pense qu’on ne peut pas rouvrir les restaurants fin mai, courant juin, dans les départements où ça circule encore beaucoup. Dans d’autres où ça a beaucoup baissé, je pense qu’il faudra les ouvrir. »

Gabriel Attal