(Crédit: Tsahal)

Benny Gantz reconnaît que la tentative d’abattre un missile syrien a été « infructueuse »

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a admis ce jeudi que la tentative d’abattre un missile syrien, qui avait été tiré des heures plus tôt et avait explosé en l’air près du réacteur nucléaire israélien, avait été « infructueuse ». Selon l’armée israélienne, le missile sol-air SA-5 a été tiré par les forces syriennes contre des avions israéliens pendant la nuit, mais a survolé sa cible pour atteindre la région de Dimona, à 200 km au sud de la frontière syrienne. Le missile n’a pas touché le réacteur, atterrissant à environ 30 km.

Lors d’une conférence de presse où Gantz a présenté ses projets de réforme du système de réhabilitation des anciens combattants de Tsahal, le ministre de la Défense a été interrogé sur le lancement du missile pendant la nuit. « L’armée israélienne a agi [en Syrie] contre des actifs, vitaux pour lancer une attaque potentielle contre l’Etat d’Israël », a indiqué le ministre de la Défense, ajoutant qu’en réponse, « un missile anti-aérien SA-5 a été tiré et a traversé la frontière. C’était une tentative de l’intercepter, mais elle a échoué ». Gantz a précisé que l’armée avait lancé une enquête pour déterminer pourquoi l’interception avait échoué. « Dans la plupart des cas, nous voyons d’autres résultats, c’est une histoire légèrement plus complexe. Comme je l’ai dit, nous allons enquêter et aller de l’avant. »

Gabriel Attal