(Crédit: porte-parole de la Knesset)

Un député arabe quitte la cérémonie pour Yom Hashoah à la Knesset après le discours de Ben Gvir

Le chef de la Liste arabe unie, Ahmed Tibi, a quitté la cérémonie traditionnelle à la Knesset pour Yom Hashoah suite au discours du député d’extrême droite, Itamar Ben Gvir. La cérémonie à la Knesset se caractérise par la lecture des noms des victimes de la Shoah ainsi que par des discours de hauts responsables, comprenant cette année le président Reuven Rivlin, le Premier ministre Benyamin Netanyahou et la juge en chef de la Cour suprême Esther Hayut. D’autres législateurs reçoivent également une tribune pour avoir la chance de lire à haute voix certains des noms des victimes, parmi lesquelles cette année le président du Parti religieux sioniste. Au moment où son nom a été appelé – pour lui demander de prendre la parole – le chef de la Liste arabe unie, le député Ahmad Tibi, a quitté la salle.

En réponse à son départ, le chef d’Otzma Yehudit, a déclaré que Tibi avait porté atteinte à la mémoire des survivants et des victimes. « Nous parlons d’un partisan du terrorisme qui ne devrait pas être à la Knesset d’Israël. Chaque minute où Tibi est présent, il crache au visage de la nation juive et des millions qui ont péri », s’est-il exclamé.

Gabriel Attal