(Crédit: DR)

Le procès de l’attentat déjoué avant l’Euro 2016 s’est ouvert lundi aux assisses spéciales de Paris

Le procès de l’attentat terroriste déjoué avant l’Euro 2016 s’est ouvert lundi 8 mars aux assises spéciales de Paris. Le principal accusé, Reda Kriket, délinquant multirécidiviste de 39 ans, est suspecté d’avoir séjourné en Syrie entre fin 2014 et début 2015, ce qui lui a valu 10 ans de prison en Belgique.  Six autres hommes comparaissent pour association de malfaiteurs terroriste criminelle. Interpellé le 24 mars 2016, deux jours après les attentats de Bruxelles, Reda Kriket affirme ne rien avoir en commun avec les auteurs de ces attaques ni de celles de Paris le 13 novembre 2015. Lors de l’arrestation de Reda Kriket, les enquêteurs avaient découvert un arsenal de guerre d’une ampleur inédite dans un appartement d’Argenteuil dans le Val-d’Oise. Pour le premier jour de procès, Reda Kriket a déclaré ne reconnaître que la loi d’Allah. La fin du procès est prévue le 9 avril.

Christophe Dard