(Crédit: Kobi Gideon/GPO)

Israël affirme avoir identifié un navire ayant causé une fuite massive de pétrole en Méditerranée

Les autorités israéliennes ont identifié le navire responsable d’une énorme marée noire qui a pollué la majeure partie du littoral méditerranéen du pays, a déclaré ce mercredi la ministre de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel. « Nous avons mis la main sur le navire criminel », a écrit sur Twitter Gila Gamliel. « Notre longue portée atteindra tous ceux qui nuisent à la nature dans la mer et sur nos plages. » La ministre n’a pas fourni plus de détails.

Des rapports de pollution ont été signalés pour la première fois lorsqu’un bébé rorqual commun mort de 17 mètres s’est échoué sur la côte sud d’Israël le mois dernier, avec d’autres animaux sauvages. Certains experts ont qualifié le déversement de pire catastrophe environnementale à avoir frappé les plages du pays depuis des décennies.

Les propos de Gila Gamliel sont intervenus quelques jours après que son ministère a déchargé un pétrolier grec de la responsabilité de la fuite de pétrole. Plus de 20 navires restent ciblés.

Opération de nettoyage

Une opération de nettoyage massive a été lancée après le déversement, avec des milliers d’Israéliens volontaires pour aider à nettoyer le rivage, aux côtés de travailleurs de l’Autorité israélienne de la nature et des parcs (INPA) et même des soldats de Tsahal.

Le ministère de la Protection de l’environnement a rapporté mardi qu’il avait déjà enlevé quelque 120 tonnes de sable, de déchets et d’autres matériaux contaminés par du goudron des plages côtières du nord de Jisr az-Zarqa, Herzliya et Atlit et de Palmachim dans le centre d’Israël. Il a indiqué que des préparatifs étaient en cours pour ramasser les déchets de Haïfa, Rishon Lezion, Netanya, Tel Aviv, Nahariya et toutes les plages se trouvant sous la responsabilité de l’INPA. Les 120 tonnes de déchets collectés à ce jour représentent un dixième du total estimé.

Gabriel Attal