(Crédit: ministère de la Défense)

Benny Gantz: au combat, le sol au Liban tremblera, le Hezbollah sera frappé

Lors d’un discours commémorant les soldats dont le lieu de sépulture est inconnu, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz a déclaré que « même maintenant, malgré le fait qu’Israël dispose des forces armées les plus puissantes du Moyen-Orient », il y a encore des éléments qui menacent le pays de « jours de bataille ». Si Israël doit se battre avec le Hezbollah, « le sol au Liban tremblera et l’organisation terroriste sera sévèrement touchée », a ajouté le Premier ministre suppléant.

« Et s’il y avait des jours de bataille sur les différents fronts », a affirmé Benny Gantz, « ce serait difficile pour le front intérieur israélien, mais ce serait considérablement plus difficile pour nos ennemis. Cela est vrai en particulier du Hezbollah et du Hamas, qui violent tous deux le droit international en développant des capacités offensives d’opérations au sein des populations civiles », a-t-il souligné. « Face à ce type de menace, Tsahal est prête à utiliser toute force nécessaire. Le Hezbollah en serait gravement touché, et le Liban le ressentirait », a lancé le ministre de la Défense.

Dans son discours de jeudi, Benny Gantz a également mentionné les efforts déployés par Israël pour renvoyer les citoyens captifs et les soldats détenus par l’ennemi: « Nous n’arrêterons pas d’agir et nous ne perdrons pas espoir de les récupérer. » « Nous n’avons pas arrêté de travailler pour ramener Oron Shaul et Hadar Goldin, qu’ils reposent en paix, chez eux. Je ressens un sentiment de responsabilité personnelle envers eux, les ayant envoyés au combat. Tant que cela ne se produira pas, Gaza ne pourra pas se développer. Israël entretient des relations avec de nombreux États arabes, et nous travaillons à les mobiliser également pour cet effort humanitaire. »

Gabriel Attal