(Crédit: porte-parole de la Knesset)

Benny Gantz propose d’instaurer le mariage civil en Israël

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a proposé ce lundi d’instaurer le mariage civil en Israël, à cinq semaines des élections législatives, alors qu’un sondage monte que son parti Kakhol lavan ne franchit pas le seuil d’éligibilité à la Knesset. Benny Gantz, également ministre de la Justice, a reçu l’approbation du procureur général Avichai Mandelblit pour son projet de loi, qui permettrait à des milliers de couples qui ne peuvent pas se marier par l’intermédiaire du grand rabbinat d’être enregistrés comme mariés sans avoir besoin de voyager à l’étranger et de s’y marier – comme habituelle solution de contournement – comme mesure temporaire en raison de la pandémie de coronavirus, selon le quotidien Yedioth Ahronoth.

Les couples qui ne se marient pas par l’intermédiaire du rabbinat – parce qu’ils ne le veulent pas, parce qu’ils sont LGBT ou parce qu’ils ne sont pas reconnus comme juifs par les autorités religieuses – peuvent normalement se marier civilement à l’étranger et ensuite être enregistrés comme mariés auprès des autorités israéliennes. Mais avec cette option sévèrement restreinte par les restrictions de voyage en cas de pandémie, Benny Gantz a été cité comme disant que « la situation actuelle ne nous permet pas d’ignorer le fait que beaucoup se voient retirer leur droit fondamental de se marier ». Un responsable de Kakhol lavan aurait déclaré que le parti « espère que Netanyahou ne succombera pas aux considérations de campagne et ne perturbera pas cet amendement important ».

Gabriel Attal