(Crédit: DR)

Boris Johnson qualifie les mariages orthodoxes forcés de « méprisables, inhumains »

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a décrit les mariages forcés dans la communauté juive orthodoxe comme une « pratique méprisable, inhumaine et non civilisée » après que Nahamu – un groupe caritatif juif de lutte contre l’extrémisme – ait publié un rapport appelant, entre autres, à une interdiction de mariages pour les moins de 18 ans. Le rapport avait appelé le gouvernement britannique à « veiller à ce que l’éducation sur le mariage forcé soit incluse dans les relations obligatoires et l’éducation sexuelle », et à engager des poursuites pénales contre ceux qui ne mènent que des cérémonies religieuses, en particulier pour les enfants de moins de 18 ans, selon le Jewish Telegraph. Le fondateur de Nahamu, Yehudis Fletcher, avait affirmé que si de nombreux mariages arrangés « apportent amour et joie aux familles », le mariage forcé est interdit en vertu de la loi juive et constitue une infraction pénale. Réagissant à ce rapport, un porte-parole du Premier ministre britannique a précisé au Jewish Telegraph que les mariages forcés n’ont « aucune place en Grande-Bretagne ou ailleurs dans le monde ».

Gabriel Attal